5 conseils pratiques pour une sieste-éclair réussie !

9XSWTBSLJGO2UY8QKM427XXNF

Étudiants ! Jeunes professionnels ! Freelances ! Ne vous méprenez pas, personne n’est à l’abri du sommeil !  Je vous propose donc une démarche en 5 étapes faciles afin de maximiser votre sieste-éclair, communément appelée « powernap ».

1.    Au bon endroit au bon moment

Il a été prouvé qu’en général, la sieste-éclair est à son plus bénéfique entre 14 :00 et 16 :00.  Cela dit, vous êtes unique (je vous le jure !) et votre sommeil l’est aussi, alors pourquoi se contenter de généralité ! Ainsi, trouvez un endroit calme pour faire la sieste et  pendant une semaine complète, notez les heures exactes où vos endormitoires atteignent leurs sommets. Faites votre propre moyenne, régler votre alarme et ne déroger plus jamais du moment choisi pour  votre « powernap » quotidien.

 2.    La sieste-éclair n’est pas  une période de sommeil

Vous le savez déjà très bien, mais vous faites la sourde oreille depuis plusieurs années – la sieste-éclair ne devrait jamais dépasser 15 minutes. Certaines études récentes vont même jusqu’à dénoncer le 15 minutes classique au profit du nouveau et beaucoup plus tendance « 10 minutes dans l’tapis » ! Il est donc tout à fait normal de ne pas s’endormir durant une sieste-éclair. Pour ceux qui n’étaient pas au courant, si vous dépassez 15 minutes, vous risquez davantage d’entreprendre un cycle de sommeil qui sera difficile à quitter et vous laissera sonné, même debout !

 3.    Soyez franc avec vos collègues

Il n’y a rien de pire que de se faire réveiller pendant sa sieste ! Ainsi, soyez franc avec vos collègues et dites leur qu’à 2 :37 (si c’est tel est votre heure) vous ne souhaitez pour aucune raison être dérangé pour le prochain quart d’heure.  Certains se font de petites affiches qu’ils accrochent à leur porte, faites de même et vous appréciez encore plus la quiétude nécessaire d’une sieste-éclair !

 4.    Prendre les grands moyens

Faire une sieste-éclair comme un champion en 2014, ça signifie boire son café (un Bulletproof coffee de préférence) ou caler son Red Bull AVANT sa sieste ! Oh oui, vous avez bien entendu !  Le temps nécessaire pour que le café se rende à votre estomac et fasse effet équivaut au moment ou vous retrouverez vos esprits après votre sieste ! L’essayez c’est l’adopter !

 

 5.    Ayez en main les outils adéquats pour une sieste réussie

Plusieurs options s’offrent à vous, soient les bouchons pour les oreilles, le bandeau pour les yeux, les oreillers de cou, ainsi que les applications mobiles proposant des siestes guidées ! En effet, 15 minutes ça passe vite et on peut être tenté d’avoir recours à  une assistance audio pour s’aider à décompresser plus rapidement. Si vous êtes sur IPhone je vous conseille l’application Calm et l’application Thunderspace. Alors que Calm offre des séances guidées, Thunderspace offre quant à elle de s’immerger dans l’univers ambiophonique de divers types de tempêtes tropicales. Magique.

 

Bonne sieste !

 

 538368_10150693660264123_1460500052_n

Maxime Fouquette.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :