5 conseils pratiques pour être un bon conférencier

Depuis 10 ans comme conférencier et chanteur: La scène, les salles de classe et la foule sont devenues partie prenante de mon quotidien. Pour tous mes amis professionnels qui ont une conférence à donner demain, voici 5 conseils pratiques qui vous permettront de passer pour un pro de la « parlotte », un devin de la gestion du stress et un As de la répartie.

Soignez votre posture et vos manies (tics)

Lorsque vous étiez au secondaire, aviez-vous un professeur où vous preniez malin plaisir à compter le nombre de fois qu’il avait fait un mouvement redondant ou une simagrée? Et bien dites-vous que tout le monde peut le faire. Prenez le temps de vous filmer en situation de stress et regardez si vous avez des tics ou des redites que vous faites souvent. À la longue, votre public ne remarquera que ça. Montrez-leur que vous êtes confiants et sûr de vous. Les épaules droites, le dos droit tout en étant relax dans tout votre corps et restez stable. Si vous avez à vous déplacer, faite-le, mais de façon contrôlée.

Montrez vos mains, bougez!

Les mains sont le véhicule visuel de vos paroles. Vous vous devez d’impliquer vos mains dans une conversation avec votre public. Ce serait égoïste de votre part de ne pas faire profiter tous les gens qui sont visuels, lors de votre conférence.

Mettez du mouvement et déplacez-vous dans l’espace. Ne le faites pas seulement de façon mécanique, mais faites-le pour rendre service à votre sujet, à vos histoires. Un exemple: déplacez-vous à tous vos changements de sujets.

Vos mouvements doivent être motivés. Il doit toujours y avoir une raison pour laquelle vous vous déplacez d’un endroit à un autre.

Regardez votre public dans les yeux et surtout: lâchez votre PowerPoint

Le contact visuel est primordial dans ce genre de prestation. Les gens sont venus vous voir. Ce serait une petite marque de respect de leur retourner l’appareil et de parler avec eux et non avec une poutrelle au plafond qui fait office de point focus pour votre stress. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les autres et que vous avez accepté de donner une conférence, exercez-vous, pratiquez, forcez-vous. Et surtout, SURTOUT! Ne vous retournez pas devant votre PowerPoint.

Les gens ne sont pas venus voir de la documentation sur un PowerPoint. Ils sont venus voir un conférencier dynamique qui va leur en mettre plein les yeux. L’ère du PowerPoint a tué toute la créativité, tout le spectacle derrière une conférence et est rendue LA référence en terme de présentation orale. Le PowerPoint doit servir à enrichir vos points, c’est un plus et non une béquille à stress. À quoi ça sert de me déplacer pour lire ce que vous lirez….

Ayez du vécu

Le conférencier est le prolongement du conteur. N’ayez pas peur de vous mettre à nu. Depuis la nuit des temps, l’homme se raconte des histoires. Il adore entendre des choses qui sont extraordinaires et qui sortent du quotidien. Des histoires de grand-père, de contes et légendes ou d’anecdotes amusantes, on en raffole en extra.

Le vécu remplace les phrases vagues et les citations « boboches » du genre:  »Croyez en votre plein potentiel » ou, en d’autres mots,  »Vas-y t’es capable ». Les gens sont venus vous voir pour être impressionnés, pas remontés.  Ils ont envie de vous connaître, pas de voir vos recherches faites sur Internet.

Ayez du contenu

Apprenez-leur quelque chose. Donnez-leur des points universels que seul vous connaissez dans votre métier, mais que vous vous êtes démené durant plusieurs années pour acquérir ce bagage à l’école. Ils veulent des secrets, des choses que personne ne sait (ou du moins, donnez-leur cette impression). Donnez-leur des trésors. De nos jours, avec les médias, on cherche à tout savoir rapidement que l’on doit tout compresser. On veut se débrouiller pour être capable de discuter de plus en plus. On veut des choses que personne ne sait, mais qui prendra 5 minutes à expliquer. Une règle d’or : pas de synonymes, de mots trop simples et vagues. Il faut du vrai, du facile à comprendre. Mais surtout, ne prenez pas votre public pour des imbéciles.

Une fois que vous aurez appliqué le tout, posez des questions, alimentez les conversations et la conférence va se faire d’elle-même.

Bonne semaine,

Yanick Côté
Conférencier

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :