5 conseils pratiques pour la course à pied en saison hivernale

o-SPORT-COLD-facebook

3 novembre, l’hiver est quasiment à nos portes et les coureurs se préparent pour affronter le climat difficile de notre belle province. Pour ceux qui en sont à leur premier hiver de course, quelques rappels d’usage pour être efficace!

En pelure d’oignon, tu sortiras

Ce qui est important c’est d’avoir quelques épaisseurs, en matières qui ne retiennent pas l’humidité et qui respirent. L’objectif en hiver, c’est de ne pas avoir froid, et de ne pas avoir chaud. Parce que sueur = geler! En ce sens, on évite le coton parce que c’est une matière qui fait tout ce que j’ai mentionné plus haut (fait transpirer, retient la sueur et fait donc geler). Un manteau de GoreTex est vraiment bien parce que ça coupe le vent big time!

J’ai lu quelque part qu’il fallait se vêtir comme s’il faisait 20 degrés de plus, ainsi on s’habille pour le moment où on aura le plus chaud pendant la course. Pas idiot, à tester!

Aussi, les semelles à crampons sont à considérer, si vous courez dans un quartier plus ou moins bien déneigé (genre partout à Québec), ça pourrait vous évitez une coupe de blessures (aux fesses admettons).

Tes extrémités, tu protégeras

Les bas de laine mérinos aux pieds, les bonnets pour la tête et les mitaines ou gants pour les mains. On n’en déroge pas! 40% de la chaleur corporelle est perdue par la tête, QUARANTE POURCENT! Qu’il fasse zéro ou -24 degrés, c’est super important! Pis y’a rien de pire que d’être parti pour une longue distance pis d’avoir les pieds gelés à quelques kilomètres de chez soi.

Visible, tu seras

Les heures d’ensoleillement à partir de maintenant sont VRAIMENT limitées. Alors que vous courez tôt le matin ou en revenant du boulot, vous aurez nécessairement une partie de votre course qui sera dans la semi-noirceur. Par pitié, évitons les accidents et portez des bandes réfléchissantes. Sur un blogue de coureur, on suggérait aussi la lampe frontale. Ça nous permet de mieux voir oucé qu’on s’en va, et une lumière de plus pour s’assurer d’être visible auprès des automobilistes et déneigeurs de ce monde.

Pas orgueilleux, tu deviendras

Honnêtement, on ne se le cachera pas, l’hiver, il neige, il fait froid, ça glisse. Alors on oublie le chrono et on sort pour avoir du plaisir, respirer mieux et bouger toute l’année! S’il fait trop froid (-30 degrés allô) et qu’il fait une tempête incroyable dehors comme dans le film Snow Day, c’est correct si tu vas faire de l’elliptique au gym pis que t’évites de mourir. Juste de même.

Hydratez, tu resteras

On a moins l’impression de suer, parce qu’évidemment, il fait froid. Cependant, on perd de l’eau et il faut boire de l’eau comme en été, c’est primordial. Sinon, on dessèche et on meurt. Joke pas joke.

BONUS

Quelques endroits à Québec où vous pouvez vous procurer conseils et accessoires de course d’hiver adaptés :

  • Moutain Equipment Coop, coin de la rue Dorchester
  • Le coin du coureur, sur la rue Cartier
  • Le coureur nordique, rue St-Jean

Avez-vous des coins particulièrement cool où courir en hiver? Avez-vous d’autres trucs que ceux-ci?

Bonne course!

532495_10151406751761829_1591123461_n

Laurie

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :