5 conseils pratiques pour lutter contre l’attaque de Dame nature

Rhume 4

Êtes-vous comme moi, le type de personne qui, année après année, se fait chopper par le changement de température qui coïncide habituellement avec le retour à l’heure normale?

Ce moment où nous avons l’impression d’avoir un éléphant assis sur notre tête, ou encore d’avoir le dessous du nez tellement sec que l’on dirait une jeune moustache de préadolescent. Le moment où notre lit exerce une succion afin que l’on ne puisse jamais en sortir de peur de mourir de froid ou que notre gorge est irritée comme si nous avions ingurgité la totalité d’une bouteille de Tabasco.

À nous tous, voici certaines recommandations afin que se termine enfin (ou presque!) notre combat.

Prendre exemple sur Lou Gauthier 

Petite confession. J’aime particulièrement la comédienne Mélissa Désormaux-Poulin. Je m’intéresse donc à sa carrière depuis un moment déjà. Ce qui m’a amenée en septembre dernier, à suivre ses épopées dans l’émission 30 vies diffusé à Radio Canada. Son personnage, Lou Gautier, est une enseignante de géographie aux allures un peu grano. Chaque matin, avant même de prendre le petit-déjeuner, elle boit le jus d’un demi-citron fraichement pressé mélangé à de l’eau.

J’ai donc fait mes recherches de pseudo groupie pour découvrir à quel point cet élixir est bénéfique sur la santé. En plus de faciliter la digestion, dépurer le système urinaire, de rafraichir l’haleine et de nettoyer la peau, il a comme nombreux autres bénéfices le pouvoir de stimuler le système immunitaire.

Riche en vitamine C, le citron est très efficace pour contrer le rhume. À noter qu’il est conseillé d’utiliser de l’eau minérale tiède (et non bouillante) afin d’aider notre organisme à l’assimiler.

La bénéfique salutation au soleil 

Bien que yogiste en herbe, je fais ici référence à l’idée de profiter de chaque rayon naturel que le soleil peut nous offrir.

C’est bien connu, les rayons UVB du soleil déclenchent la fabrication de la vitamine D dans notre organisme. En saison estivale, un simple bain sous ses doux rayons d’à peine une vingtaine de minutes suffit habituellement à produire une quantité suffisante de cette vitamine du bonheur, et ce pour plusieurs jours.

Les choses se compliquent durant la saison froide. Si l’on a besoin des rayons du soleil pour fabriquer la vitamine D, on a aussi besoin de sa lumière pour garder le sourire! La luminothérapie est un bon compromis afin de rendre moins pénibles ces mois plus sombres. Il s’agit d’un traitement qui consiste à s’exposer quotidiennement à une lumière artificielle imitant celle du soleil.

Suez!

Être en santé repose aussi sur le fait de garder la forme. Afin d’exorciser le méchant virus du rhume, augmenter sa température corporelle en adhérant à des séances d’exercice physique permettra à notre corps d’éliminer des toxines.

C’est exactement la même idée avec la consommation d’eau. Buvez-en en abondance! Comme dans le sport, un corps déshydraté est moins performant.

Une combinaison d’H2O et d’exercice est donc très profitable pour votre corps, alias, machine de guerre.

Les potions de mère-grand

Si une fois de plus vous êtes comme moi et avez des résistances à ingurgiter des pilules et des sirops en vente libre, vous aimerez probablement savoir qu’il existe une panoplie de recettes magiques pour prévenir et passer outre les premiers symptômes du rhume.

En voici une toute simple que j’aime particulièrement. Comme dans toute recette maison qui se respecte, les quantités sont à doser selon votre humeur.

Dans le fond d’une tasse, déposer approximativement 1 cuillère à soupe de miel.

Ajoutez le jus d’un demi-citron.

Prenez la deuxième demie et plantez cinq ou six clous de girofles. Déposez-le ensuite dans la tasse.

Remplissez la tasse d’eau bouillante.

Ajoutez ensuite un peu de cannelle en poudre et/ou du piment de Cayenne.

Mélangez le tout et dégustez!

Pour les plus Wild (j’en suis!) un peu de brandy ajoute un petit je ne sais quoi d’agréable!

Comptez les moutons

Eh oui! On n’y échappe pas. Les bonnes nuits de sommeil sont un must. Bien qu’il soit parfois difficile de dormir le huit heures recommandé, il est important de le faire spécialement dans les moments où notre corps a tendance à faiblir, et ce, plus d’un soir consécutif.

Avec ce repos, vous aurez assez d’énergie pour combattre efficacement l’intrus.

Soyons positifs! Ça sent si bon l’automne!

1914465_159955622278_6471468_n

Pascale Marquis

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :