5 conseils pour déployer votre chaleur humaine pour l’itinérance

10799727_10154993317155227_1624238251_n
Crédit photo :Photo series “Homeless” by Lee Jeffries

C’était dimanche, le 2 novembre,

Je revenais d’écouter « le Nightcrawler » avec le beau Jake Gyllenhaal pis son « Man Bun ». Loin d’être un héros dans ce film, l’acteur joue un caméraman à la recherche de scènes de crime et d’accidents ensanglantés pour ensuite les vendre aux bulletins de nouvelles. Dans son rôle, l’éthique, il ne connaît pas; la chaleur humaine, encore moins. Il n’aime pas les gens. Profil type d’une personnalité psychopathe.

Bref, j’en suis ressortie choquée. La caricature est, comment dire, proche de la réalité. Le sensationnalisme prime, rêve américain encouragé et récompensé. Même si vous n’avez pas vu le film, je vous laisse deviner le parallèle sociétal.

Toute cette mise en bouche pour bifurquer ailleurs, mais pas si loin. Je ne vous parlerai pas de cinéma ici, mais de chaleur humaine… Suite au visionnement, je suis retournée chez moi. Ce soir-là, novembre se faisait froid. Devant moi, au coin de ma rue, il y avait une grosse madame assise par terre en t-shirt noir avec les cheveux gras, gras comme un film d’Elvis Graton. Ce n’était pas beau. Mal en point vous dites? Ouch, elle avait mal à la vie. J’avais mal à sa vie.

Je suis rentrée chez moi et j’ai couru chercher une veille couverte. Je suis redescendue et me suis rapprochée, même si honnêtement, elle me faisait étrangement peur. Le « dark side » de l’humanité : boom dans face. Le regard vide, elle réclamait ma monnaie. Je n’en avais pas. Je lui ai dit : « mon aide, c’est une couverte pour vous donner chaud ». Elle est redevenue lucide pendant un instant : elle m’a regardé, m’a remercié gentiment et m’a dit oh combien sa couverte était chaude. J’avais un peu plus chaud moi aussi.

Deuxième entrée chez moi, je suis encore troublée. Elle va faire quoi la madame cette nuit? Elle va peut-être mourir d’hypothermie. Je culpabilise. Qui devrais-je appeler pour qu’on puisse l’aider? Je ne le savais même pas! Honte à moi-même! J’ai donc fait mes recherches…

Alors oui, tout ce pain de vie pour vous donner 5 conseils pour déployer votre chaleur humaine, lorsque vous voyez un ou une sans-abri qui va passer la nuit au froid, un froid inhumain, un froid qui devrait réveiller la chaleur.

N’ignore pas

Ne fais pas comme si tu ne l’avais pas vu, l’humain devant toi. Ne joue pas au misanthrope toi aussi, même si la norme te laisse le faire.

Questionne

Lorsque tu vois qu’une personne va passer la nuit au froid et qu’elle semble dépourvue de ses moyens, ose lui poser quelques questions. Est-ce qu’elle a un domicile? Si non, est-ce qu’elle sait où se loger cette nuit? Si la personne semble lucide et capable de se déplacer, tu peux lui suggérer quelques centres d’hébergement qui pourraient l’accueillir. Pour ce faire, tu devras faire tes devoirs de citoyen et connaître, du moins, quelques centres d’hébergement de ton coin et leur adresse.

Qui appeler?

Parfois, le discours sera incohérent, l’alcool, et/ou la maladie mentale peuvent être en cause. À ce moment, on appelle la police. Il semblerait que les policiers collaborent avec un travailleur de rue à ce moment. Ensemble, ils évalueront les ressources de la personne et l’orienteront à la bonne place.

Connaître les ressources appropriées

Tiens Québec, je t’ai fait un topo:

Maison de Lauberivière

Hommes et femmes. Ouverte 24 heures sur 24, 365 jours par année. Gîte et soupe populaire. Centre d’hébergement multiservice. Réinsertion. http://www.lauberiviere.org/fra/default.asp

Maison Revivre

Services d’hébergement pour les hommes de 18 ans et plus. 30 lits. Soupe populaire dîner hommes et femmes de 18 ans et plus. Aide alimentaire pour les familles avec des enfants d’âge mineur. Aide vestimentaire pour hommes. Accompagnement individuel d’orientation vers les ressources appropriées. http://maisonrevivre.weebly.com/nos-services.html 

L’Hôtellerie pour les hommes. Accueille 64 hommes de 18 ans et plus. Durée de séjour déterminée en fonction des besoins. Aide à la réinsertion sociale. Service de repas. Souper de Noël.

Maison Charlotte pour les femmes. Accueille 18 femmes de 18 ans et plus. Durée déterminée en fonction des besoins. Repas. Activités sociales.

Fiche d’information concise sur le répertoire du 211 : http://recherche.211quebecregions.ca

Soutenir la cause

En cette période de fêtes et en tout temps, les lits se font rares à Québec. C’est un fait. Débordement il y a, qu’il fasse -30 ou 0. Les organismes n’arrivent plus à répondre à la demande. BESOINS il y a. Suggestions? Des dons monétaires, alimentaires, vêtements et accessoires, du bénévolat et de la sensibilisation. Pour avoir zieuté les sites des différents refuges, la plupart ont des adresses pour recueillir des dons.

Connaissez-vous l’initiative Un café solidaire du Tam-tam café? Le principe : des cafés, soupes et sandwichs en suspens pour des gens qui en ont besoin, inscrits sur un tableau. Contexte : vous venez manger avec des collègues ou des amis au Tam-tam café, puis vous décidez d’offrir un café et une soupe en suspens. Ce qui se produit? Un café et une soupe seront inscrits sur le « Tableau Solidaire » pour que plus tard, une personne moins favorisée puisse demander : « est-ce qu’il y a un café solidaire, en ce moment? », puis le serveur pourra lui offrir de la nourriture et du café. C’est une manière simple et volontaire d’aider une personne moins favorisée. http://tamtamcafe.org/solidaires/

Des bonnes idées comme ça, emmenez-en ! Pourquoi ne pas initier un projet de ce genre dans votre communauté/milieu de travail?

Je te lance également un défi pour l’automne prochain : passer la nuit dans la rue. C’est-à-dire, participer à « La Nuit des sans-abris ». Le rassemblement en vaut la cause. http://www.nuitdessansabri.com/

À se rappeler : l’itinérance relève d’une responsabilité collective.

Bon novembre, au chaud !

295625_10152670895030227_1207093430_n

Catherine

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :