5 conseils pratiques pour devenir un meilleur entrepreneur (3 de 3)

Voici la finale de cette trilogie remplie d’anecdotes, d’erreurs et d’exemple qui m’ont permis de retenir ces conseils que je m’efforce d’appliquer à tous les jours. Je vous présente donc cinq questions qui se concentre sur le client et que tout bon entrepreneur devrait se poser de manière récurrente, ainsi que mes réponses à ces questions.

Est-ce que ton feeling te parle?

C’est certain que ton feeling te parle; tu es un entrepreneur. C’est pourquoi trop souvent, le jeune entrepreneur va préférer se «casser la gueule» que de baser ses décisions importantes autour de données sures et quantifiables, moi le premier. C’est pourquoi je m’entoure de gens qui me conseillent, qui me critiquent, voir même qui m’engueulent. De cette façon, ça met un frein à mes ardeurs et mon feeling se transforme en une idée d’affaire avec un plan de réussite en annexe J.

Demandes-tu à tes clients de te référer?

Ta meilleure pub, c’est tes clients. Pourquoi ne leurs demanderais-tu pas de te référer? Je te garantis que ce n’est pas arrogant de demander. S’ils ont aimé leur expérience, ils vont le faire avec plaisir. Seulement, il faut que tu le leurs demande sinon ils ne le feront pas, car ils ne savent pas que tu en a de besoin.

T’occupes-tu bien de tes clients?

L’expérience-client, tu connais? Si tu n’as pas un petit quelque chose de plus à donner à tes clients, il faut vraiment que tu commences à y penser. Et je ne parle pas ici d’un «discount». Je parle d’une petite attention qui te démarque. Mon truc à moi? Lorsque je reçois des clients pour un tournage, je prépare toujours un petit «lunch gourmand» selon les préférences alimentaires de mes clients ( je prend souvent le temps de m’informer sur ce qu’ils aiment avant d’aller faire mes achats) afin que l’accueil soit chaleureux et personnalisé. Le café et les breuvages sont fournis évidemment (mais on s’entend que ça c’est la base hein?)

Vois-tu vraiment le potentiel de tes clients existants?

La meilleure manière d’être plus rentable est de parvenir à vendre plus aux clients existants. Je commence tranquillement ce processus moi-même. Pensez à vos clients et aux produits que vous leurs avez vendus. Auriez-vous pu leurs offrir autre chose? Un produit complémentaire? Un pourcentage sur leurs prochains achats? Un package? Prenez vraiment le temps de penser à cet aspect car vos clients actuels vous aiment déjà et leur confiance est déjà gagnée.

Connais-tu la majorité de tes compétiteurs?

Ils pourraient t’apporter plus que tu ne le pense. Souvent, un compétiteur est identifié comme un ennemi. Cependant, à la base, ils ont la même passion que toi et dans le même domaine. Ne devrais-tu pas les traiter comme des pairs ou comme des amis? Cette dernière question reste encore pour moi une réflexion sur laquelle j’aimerais avoir ton avis.

Yanick Côté

P.S. En tant qu’entrepreneur musicien, j’ai remarqué dernièrement que je connaissais 90% de mes compétiteurs, que la majeure partie d’entre eux étaient mes amis et que nous nous échangions du travail régulièrement. Il est certain que cet exemple est très distinct et peu orthodoxe. Seulement, ça porte à réfléxion car c’est étonnement efficace. J’attends vos commentaires.

Bonne semaine

Sources : Montrersonbuisness.com & François Bégin, entrepreneur

 

10450778_827714700589809_1034085332714909007_n

 

Yanick Côté


 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :